Site en anglais

Laboratoire de Biologie du Transport membranaire

Faculté des Sciences | Biologie moléculaire

(Code: ULB708)


Responsable de l'unité : MARINI Anna Maria.

Les thématiques de recherche du laboratoire s'inscrivent dans le contexte général de l'étude de la translocation des solutés au travers des membranes
cellulaires. Des modèles cellulaires et animaux sont utilisés afin d'évaluer dans une approche globale les liens entre le transport, le métabolisme et
la physiologie, avec un intérêt particulier pour les mécanismes qui modulent les mouvements transmembranaires d'ammonium. L'ammonium est un composé
ubiquiste d'importance générale. Il est une source d'azote majeure pour les micro-organismes et les plantes, et un métabolite cytotoxique des cellules
animales. Des voies sophistiquées de détoxication et d'élimination d'ammonium impliquant le foie et le rein ont été développées au cours de l'évolution
afin d'empêcher l'accumulation excessive de ce composé. L'excrétion urinaire d'ammonium joue par ailleurs un rôle fondamental dans le maintien de
l'homéostasie acide-base. La majorité des projets du laboratoire traite du rôle des protéines de transport Mep-Amt-Rhésus dans l'acquisition et
l'élimination d'ammonium chez la levure et la souris. Les mécanismes de transport et de régulation du transport sont abordés par une approche moléculaire chez
la levure. Ces analyses s'appuient notamment sur les structures cristallines disponibles pour plusieurs membres de la famille Mep-Amt-Rhésus. Egalement à
l'étude est le rôle que ces protéines semblent jouer en tant que senseurs d'ammonium nécessaires au développement filamenteux, un processus
déterminant pour la virulence de nombreux champignons pathogènes. La caractérisation de souris Rhésus knock-out générées au laboratoire a par ailleurs permis
de montrer qu'un défaut de facteurs Rhésus est associé à des anomalies caractéristiques de pathologies humaines affectant la fonction rénale et la
fertilité masculine. Les études en cours visent à identifier de nouvelles connexions reliant dysfonctionnement de facteurs Rhésus et pathologies
humaines, avec un regard particulier pour le rôle potentiel que ces protéines pourraient jouer dans le contrôle de l'homéostasie en ammonium et la régulation
du pH des fluides physiologiques. En étudiant la biogenèse, la structure, le trafic, les propriétés cinétiques et la régulation des protéines de
transport d'ammonium Mep-Amt-Rhésus, nous espérons mieux comprendre ces désordres afin de cibler des interventions thérapeutiques.

Campus : Campus de Charleroi
I.B.M.M.
Campus de Rhode-St-G
Localisation : Campus de Gosselies- bâtiment A, aile Nord, Niveau 2
Adresse : CP300 Gosselies
Téléphone : +32-2-650.97.06
Fax : +32-2-650.97.00
Email : amarini@ulb.ac.be


Disciplines CRef :


 • Biochimie

 • Biologie cellulaire

 • Physiologie générale


Domaine de l'unité :


 • Immunologie