Inventaire


Site en anglais

Développement et application de la méthodologie du ''spin-espion''.

Unité : Résonance Magnétique Nucléaire Haute Résolution | ULB707



Description :


La méthodologie du ''spin-espion'' vise à caractériser indirectement les propriétés physico-chimiques de systèmes en
exploitant un spin nucléaire dont au moins un paramètre RMN est fortement affecté par les interactions intermoléculaires.  Le
laboratoire s'intéresse particulièrement aux espèces monoatomiques et à des espèces moléculaires fluorées.  Les travaux concernent
notamment l'utilisation de l'hexafluorure de soufre (SF6) comme ''molécule-espion''. Le SF6 est très aisément détecté par
RMN du 19F et permet de réaliser une grande variété d'expériences dont des mesures d'effets Overhauser nucléaires 1H-{19F}
intermoléculaires.  Les travaux comprennent la caractérisation de cavitants organiques ainsi que la détection de cavités au sein
de la structure tridimensionnelle de protéines et l'identification des acides aminés qui délimitent ces cavités.   Les travaux
concernent aussi l'étude de la morphologie et de la surface de polymères colloïdaux en dispersion aqueuse, étude qui s'inscrit
dans le cadre du développement de nouveaux latex.  Ils comprennent la caractérisation par RMN de différents systèmes
homopolymères et copolymères sur base d'approches exploitant les interactions de ces systèmes avec des molécules/atomes sondes,
notamment des espèces fluorées et le 129Xe.  

Liste des responsables :


  • LUHMER Michel


Liste des bailleurs :


  • Région wallonne

  • Région bruxelloise